Qu’est-ce que la blockchain peut apporter aux entreprises ?

Qu'est-ce que la blockchain peut apporter aux entreprises ?

Ces dernières années, on a beaucoup entendu parler de la blockchain. Principalement en raison des cryptomonnaies, car c’est la technologie qui a rendu leur existence possible. Cependant, elle reste largement méconnue pour beaucoup de gens et ses possibilités d’application sont bien plus vastes que ce que l’on croit. En réalité, cet outil peut être un allié précieux pour les entreprises, car il possède des qualités importantes qui peuvent être exploitées pour le fonctionnement organisationnel.

Qu’est-ce que la blockchain ?

Lorsque les cryptomonnaies ont fait leur apparition, leur renommée s’est concentrée sur leur valeur future potentielle. Beaucoup ont vu dans ces devises la possibilité d’investir. Et ils continuent à le faire, via des portails spécialisés comme Trade360 et d’autres. Mais tout le monde ne s’est pas demandé comment fonctionnent réellement ces monnaies numériques. En réalité, l’existence de celles-ci repose sur un outil appelé blockchain. La blockchain est comme un gigantesque livre de comptes qui enregistre toutes les opérations effectuées, pour créer un historique et leur conférer une authenticité.

Ce « livre » incorpore toutes les informations de manière cryptée. Et chaque fois qu’une nouvelle transaction a lieu, un nouveau bloc de données est ajouté et relié au précédent ; ensuite, toutes les informations de ce(s) bloc(s) précédent(s) sont vérifiées. Tous ces blocs forment une grande chaîne (d’où son nom), qui est sécurisée et immuable. Ces informations ne sont pas stockées sur un serveur central, mais sont décentralisées à travers des millions d’ordinateurs d’utilisateurs. Par conséquent, elles sont moins vulnérables aux attaques informatiques.

À quoi sert la blockchain ?

Il est évident que la blockchain est la technologie parfaite pour créer des cryptomonnaies, des devises numériques nées dans le but de décentraliser les finances, et qui ont besoin d’un registre fiable de toutes leurs opérations et de certifier leur authenticité. Mais avec ces qualités, la blockchain peut avoir de nombreuses autres utilisations. Par exemple, les NFT utilisent également cette technologie. Les NFT sont des Tokens non fongibles ; il s’agit généralement d’œuvres d’art numériques, qui ont également besoin d’un historique des transactions et d’un certificat d’authenticité. Grâce à la blockchain, ce besoin est comblé.

La blockchain permet également de construire la transformation d’Internet, l’un des objectifs les plus ambitieux à l’heure actuelle. Il s’agit de décentraliser le réseau, afin que les utilisateurs aient plus de pouvoir décisionnel, de liberté d’expression et un plus grand contrôle de leurs données privées. Nous parlons ici du Web 3.0 ou du Web sémantique. Grâce à la blockchain, les internautes pourront proposer et contracter des services sans avoir besoin d’intermédiaires, ce qui apportera beaucoup plus de liberté. Elle permet également de renforcer l’identité numérique des personnes et de la rendre plus sûre, en évitant les usurpations et les fraudes.

Ainsi, la blockchain agit comme une grande base de données d’informations, qui est immuable (des données peuvent être ajoutées, mais pas modifiées). Les informations stockées sont précises et peuvent être partagées de manière agile et rapide, mais sécurisée. Seules les personnes expressément autorisées pourront y accéder. Par conséquent, elle est parfaite pour enregistrer toutes les opérations et les détails qui y sont associés. Et cela est très utile dans le monde des affaires.

Utilisation de la blockchain dans l’entreprise

Tous les secteurs productifs de la société utilisent des informations pour développer leur activité. Des informations sur les opérations, les transactions, les clients, les employés, les fournisseurs, … Par conséquent, la blockchain peut être appliquée dans tous ces secteurs pour améliorer l’utilisation et le stockage de ces informations. Chaque produit ou service peut être enregistré, en ajoutant toutes les données complémentaires.

Utilisation de la blockchain dans l'entreprise

Par exemple, pensons à une chaîne d’approvisionnement qui commence par l’achat de matières premières pour fabriquer un objet. Une fois cet objet terminé, il est enregistré comme authentique et des informations lui sont attribuées, tant sur ses caractéristiques que sur l’acheteur et l’expédition ; ainsi, tout le processus et les éventuels incidents peuvent être suivis, ainsi que les modifications apportées à la commande ou les services complémentaires. Bien sûr, des informations sur le paiement (prix, mode de réalisation, …) sont également ajoutées. Et toutes ces données sont stockées de manière sécurisée et peuvent être partagées avec qui l’entreprise choisit, avec transparence et la possibilité de compléter les informations de manière automatisée.

Une autre grande utilité qui commence déjà à être appliquée sont les contrats intelligents, également basés sur la blockchain. Ces contrats sont exécutés automatiquement lorsque les conditions convenues sont remplies. Ils sont beaucoup plus agiles et sécurisés et n’ont pas besoin de l’intervention d’intermédiaires (ce qui réduit les frais). Ils peuvent être aussi complets et contenir autant de clauses que nécessaire. Et ils apportent, une fois de plus, de la transparence à l’ensemble de l’accord. Ils représentent l’avenir des relations commerciales, tant entre entreprises qu’entre entreprises et particuliers.

Exemples dans différents secteurs

Il existe des applications communes dans les différents secteurs, telles que le paiement avec des cryptomonnaies ou l’utilisation de contrats intelligents. Mais nous trouvons également d’autres applications qui peuvent être spécifiques. Par exemple, les dossiers médicaux des patients dans le secteur de la santé. Avec la blockchain, ces informations peuvent être privées et sécurisées ; et être mises à jour progressivement, de manière automatisée. Cela s’applique également aux données des citoyens détenues par les gouvernements. Ou même le décompte des votes lors des élections.

La capacité à authentifier l’identité numérique personnelle peut également être appliquée dans de nombreux secteurs, tels que les voyages internationaux, la banque électronique, les formalités administratives, les achats en ligne, les avis sur le numérique, la signature de documents professionnels, … Un autre usage de la blockchain est de suivre les produits défectueux ou contrefaits, afin de les éliminer du marché et de délimiter les responsabilités ; par exemple, avec des produits alimentaires ou pharmaceutiques, grâce à l’historique des transactions enregistré dans la blockchain. En définitive, il s’agit d’un outil avec des qualités intéressantes et de nombreuses applications dans la société et le monde des affaires. Nous n’avons exposé que quelques exemples, mais la créativité apportera de nouvelles possibilités d’utilisation.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *