Comment clôturer un compte bancaire ?

Comment clôturer un compte bancaire ?

Pour plusieurs raisons considérables, une personne peut décider de clôturer son compte bancaire. Toutefois, pour qu’elle ait vraiment lieu, il faut la sommation d’un certain nombre d’étapes. Celles-ci sont indispensables et nécessitent également une analyse. Le transfert des opérations, le règlement des problèmes liés au paiement, la demande et le renvoi des moyens qui ont servi au paiement sont les étapes dont il est question. Zoom à travers cet article sur chacune des étapes sus-citées.

Transférer les opérations bancaires vers un nouveau compte

Le transfert des opérations financières est la première étape pour la clôture d’un compte bancaire. Elle nécessite avant tout une vérification des relevés de compte des 13 derniers mois. Une vérification aux fins de déterminer les opérations qui se sont répétées. À défaut de cela, il est possible d’avoir la liste de ces opérations en contactant la banque. Une fois la liste obtenue, vous devez procéder à une annulation. Celle-ci impactera les ordres de virements de nature régulière et est opérée pour que ces informations ne reviennent pas si vous créez un nouveau compte bancaire. Aussi, il est primordial d’informer tous les organismes et toutes les entreprises dont le rôle consistait à faire des prélèvements automatiques que vous avez procédé à une clôture de votre compte bancaire.

Se priver des problèmes de paiement

Après avoir transféré les prélèvements automatiques sur le compte créé nouvellement, il est nécessaire de faire une vérification. Celle-ci intervient pour une analyse des opérations en cours au moment de la clôture. En effet, une action en cours, qu’elle concerne un paiement par chèque ou encore un paiement par carte bancaire, peut entraîner des incidents. Cette vérification se fera par les souches chéquiers. Il est à noter qu’il n’y a pas de possibilité de fermeture tant que le compte bancaire reste débiteur. Si vous avez un prêt immobilier en cours de remboursement ou toute autre dette, il faut tout régler avant de clôturer le compte. Il serait judicieux de conserver des fonds qui serviraient aux opérations en cours ou à venir. Aussi, lorsque la fermeture de votre compte est effective, vous devrez indiquer le nouveau RIB à la banque pour un éventuel transfert des fonds restants. 

Lire aussi : Quels sont les meilleurs cabinets de recrutement à Bordeaux ?

Faire la demande de clôture

À l’instar de plusieurs autres demandes, celle de clôture de compte bancaire se fait également d’une manière précise. Il s’agit en effet d’une lettre qui sera adressée à la banque. Ladite demande devra être avec accusé de réception. Il est à savoir que la demande n’est faite qu’après les préparations essentielles à la clôture. Les éléments constitutifs de lettre sont entre autres :

  • Les identifiants du demandeur : Nom, prénoms, adresse, code postal et numéro de téléphone ;
  • Les informations propres à la banque : Nom de la banque, le nom de celui à qui on s’adresse, l’adresse et la ville ;
  • L’objet de la lettre ;
  • La signature.

Tels sont les éléments indispensables à une demande de clôture. Ainsi, le demandeur doit veiller à tout notifier.

Opérer un renvoi des moyens de paiement

C’est la dernière étape de la clôture d’un compte bancaire. Elle consiste en une restitution ou destruction des moyens de paiement qui était mis à votre disposition. Le renvoi des moyens de paiement est obligatoire. En effet, lorsque le renvoi n’a pas lieu, le titulaire pourrait, malgré lui, voir sa responsabilité engagée en cas de fraude. Il existe une méthode très simple. Elle exige de joindre votre carte bancaire et vos chèques au courrier afin de tout faire parvenir à la banque. À défaut, joindre au courrier une déclaration qui atteste de la destruction des moyens de paiement. Il est conseillé, et ce, par question de sécurité, de rayer les chèques à l’aide d’un stylo puis de les découper grâce à un ciseau. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.