Quel est le montant de pôle emploi à déclarer aux impôts ?

Quel montant de pôle emploi doit-on déclarer aux impôts ?

Une personne qui est au chômage peut percevoir des indemnités auprès de pôle emploi afin de subvenir à ses besoins. Il s’agit de l’allocation chômage. Le bénéficiaire reçoit donc des sommes d’argent de manière régulière. Cependant, les indemnités perçues avec l’allocation chômage sont soumises à l’impôt sur le revenu. Lors de la déclaration des revenus, la personne au chômage devra de ce fait déclarer ses perceptions conformément aux exigences en vigueur. Bon nombre de personnes ne disposent pas des informations nécessaires sur cette démarche. Découvrez dans cet article le montant de pôle emploi à déclarer aux impôts.

En quoi consistent les règles de la déclaration des revenus ?

Pour aborder la question des allocations de chômage de pôle emploi, il est important de maîtriser les règles générales liées à la déclaration des revenus. Tous les revenus perçus en France durant l’année sont tenus d’être déclarés aux impôts, que ce soit des salaires, des pensions, des revenus fonciers, des plus-values et autres. La déclaration s’effectue chaque année dans les mois d’avril et de juin, conformément à un calendrier précis qui peut varier selon la région et la méthode de déclaration, sur papier ou en ligne.

Quelles sont les règles pour la déclaration des allocations chômage ?

Toutes les indemnités versées par pôle emploi sont soumises à l’impôt sur le revenu. Cela vaut aussi pour les éventuels versements dans le cadre du rattrapage de l’année précédente. À cet effet, la nature du revenu n’est pas importante. Que vous soyez un salarié ou une personne à la recherche d’un emploi, une fois que des revenus sont perçus, vous êtes imposable.

Les allocations chômage permettent à des personnes au chômage de percevoir des indemnités auprès de pôle emploi afin de subvenir à leurs divers besoins. Elles désignent un ensemble d’allocations que verse pôle emploi au cas par cas à la suite d’une analyse de situations spécifiques. En ce sens, il existe différentes allocations proposées par pôle emploi. Celles-ci sont toutes imposables. Vous avez entre autres :

  • L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ;
  • L’allocation de fin de formation (AFF) ;
  • L’allocation de formation ;
  • L’allocation temporaire d’attente (ATA) ;
  • L’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • L’allocation équivalent retraite (AER).

Si vous devez déclarer l’allocation chômage, il est important de distinguer différentes situations. 

Quelles sont les règles pour la déclaration des allocations chômage ?

La première situation désigne les allocations versées pour l’assurance chômage. Celles-ci sont considérées comme un revenu imposable. Il faudra alors nécessairement les déclarer sur la déclaration de revenus annuelle. Il faut savoir que les allocations chômage sont soumises à des règles similaires aux autres revenus, en particulier pour les taux d’imposition, des déductions fiscales et les crédits d’impôt.

La seconde situation concerne les allocations pour les situations exceptionnelles. En effet, pôle emploi peut, dans certains cas, verser des allocations spéciales en complément de l’allocation chômage de base. Celles-ci sont généralement liées à une situation particulière. Il peut s’agir d’une formation professionnelle ou d’une réinsertion dans l’emploi. Pour de telles situations, les allocations sont aussi soumises à l’impôt sur le revenu et devront être déclarées sur la déclaration de revenus annuelle.

Comment déclarer les allocations chômage aux impôts ?

Pour la déclaration des allocations chômage aux impôts, il faudra remplir la case qui correspond sur la déclaration de revenus annuelle. Ladite case est située au niveau de « Revenus de remplacement » qui se trouve sous la rubrique « Allocations chômage ». Le montant à déclarer aux impôts est déjà pré-déclaré par pôle emploi sur l’attestation d’allocation du bénéficiaire. Il vous incombe de vérifier le montant en question puis de le confirmer. En cas d’allocation spéciale en complément, les montants devront aussi être indiqués sur la déclaration. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *