Que faut-il savoir sur la revalorisation des retraites complémentaires en 2023 ?

Revalorisation des retraites complémentaires en 2023 : tout savoir

La revalorisation des retraites complémentaires est le montant qui s’ajoute à la pension de retraite afin de faire évoluer cette dernière. Cette augmentation se fait chaque année et dépend du secteur d’activité. Cependant, la question est de savoir si en 2023, les frais de retraite vont effectivement augmenter. De plus, la revalorisation des retraites complémentaires en 2023 se fera selon un pourcentage donné si elle doit avoir lieu. Qui peut bénéficier de la revalorisation des retraites complémentaires en 2023 ? Toutes les informations sur la revalorisation des retraites complémentaires en 2023 sont détaillées dans cet article.

Les frais de retraites complémentaires vont-ils augmenter en 2023 ?

L’augmentation des retraites complémentaires dépend de la décision des partenaires sociaux. En effet, lorsque les agents du secteur ont acquis des points durant la dernière carrière, une revalorisation des retraites complémentaires est envisageable. L’augmentation des frais de retraites complémentaires dépend donc de l’inflation moyenne observée durant l’année par rapport à l’année qui a précédé.

En se basant sur les indicateurs issus du rapport financier des comptes de la sécurité sociale, il est possible de prévoir une revalorisation de retraites pour 2023. Selon ces indicateurs, une hausse de 0,8 % est prévue pour le mois de janvier 2023. Cette augmentation sera ajoutée au 1,1 % du mois de janvier 2022 et au 4 % du mois de juillet de cette même année. De plus, la revalorisation des retraites complémentaires tiendra aussi compte de l’augmentation de 5,12 % et de 4 % respectivement pour l’Agirc-Arrco et l’Ircantec. Par ailleurs, la décision finale concernant cette revalorisation doit provenir du vote du Projet de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS).

Lire aussi : Quels sont les meilleurs cabinets de recrutement à Bordeaux ?

Qui peut bénéficier de la prochaine revalorisation des retraites complémentaires ?

La prochaine revalorisation des retraites complémentaires concerne une certaine catégorie de personnes. Elle s’appliquera aux différents régimes de base et concerne environ 14 millions de personnes. Ce sont les retraités de :

  • La caisse nationale des agents des collectivités locales (CNRACL) ;
  • La caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) ;
  • La caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) ;
  • Le service des retraites de l’État (SRE). 

Revalorisation des retraites complémentaires en 2023

Seuls les retraités affiliés à l’une des caisses sus-citées peuvent bénéficier de cette revalorisation. Cependant, cette augmentation ne s’applique pas à la totalité de la pension de retraite. Elle s’applique à l’allocation de solidarité aux personnes âgées et à l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASPA et ASI). La pension de réversion et la pension de retraite de base sont également concernées. Par ailleurs, étant donné que la revalorisation des retraites complémentaires concerne les agents du SRE, elle s’applique donc aux fonctionnaires.

Quel est le pourcentage de revalorisation des retraites complémentaires ?

La revalorisation des retraites complémentaires de 2023 sera de 0,8 % conformément à ce qui est inscrit dans le PLFSS. Néanmoins, il y a eu des augmentations en 2022 qui vont s’étendre sur 2023. En effet, les retraités du régime de base ont bénéficié d’une revalorisation de 4 % le 9 septembre 2022. Concernant les retraités de la fonction publique d’État, une augmentation de 4 % s’est faite le 28 septembre 2022. Ceux de la fonction publique hospitalière ont eu une augmentation de 4 % le 29 septembre 2022. La revalorisation des retraites complémentaires Agirc-Arrco s’est faite le 1er novembre 2022 et leur a permis d’avoir une augmentation de 5,12 %.

Il est à noter que l’Assemblée Nationale a voté une loi le 1er décembre 2022 afin de permettre aux agriculteurs non-salariés de bénéficier d’une revalorisation des retraites complémentaires. Cependant, cela ne s’appliquera pas à la totalité de la carrière, mais uniquement aux 25 bonnes années de fonction. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.